Témoignages

Entretien avec Jinane KABBARA, Conseillère régionale en propriété intellectuelle, Moyent-Orient, Expert INPI et Rafik HOUNAS, attaché douanier régional, Ambassade de France aux Émirats arabes unis.

Jinane KABBARA, Conseillère régionale en propriété intellectuelle, Moyent-Orient, Expert INPI

En quoi consite votre poste actuel et quelles sont vos missions

Depuis début janvier 2020, j’ai pris mes fonctions en tant que conseillère régionale en propriété intellectuelle et experte INPI au service économique de la DG Trésor à l'ambassade de France. Ma zone d’action couvre : Arabie Saoudite, Bahreïn, Emirats arabes unis, Iran, Iraq, Jordanie, Koweït, Liban, Oman, Qatar, Yémen. Mes missions principales consistent à soutenir les entreprises françaises au Moyen-Orient et à mener des actions de coopération/collaboration avec les autorités locales en matière de propriété intellectuelle.

Accompagnement des entreprises

Les entreprises françaises se tournent vers moi pour les renseigner en matière de PI, les mettre en relation avec des professionnels de la région ou les appuyer dans leurs démarches auprès des autorités locales quand cela s’avère nécessaire et ce, pour l’acquisition et la défense des droits (action en contrefaçon,…).

Quel est votre parcours?

Avant d'occuper ce poste, j’ai travaillé pendant six ans comme examinatrice de brevets et responsable des relations clients - grands comptes - à l’INPI. J’ai également travaillé pendant cinq ans comme ingénieur de recherche et quatre ans comme enseignante en génie civile à l'université Blaise Pascal et à l'école d'ingénieurs CESI en France.

Je suis titulaire d'un doctorat en génie civil de l'université Blaise Pascal et d'un diplôme de troisième cycle en propriété intellectuelle avec spécialisation en brevets du CEIPI (Centre d’Etudes Internationales de la Propriété Intellectuelle) de l'université de Strasbourg.


Rafik HOUNAS, attaché douanier régional, Ambassade de France aux Émirats arabes unis

Quel est votre parcours?

Diplômé de l'Institut d’études politiques de Toulouse en relations internationales et administration publique, je suis également certifié en langue arabe de l’université Toulouse II Jean Jaurès et de l'Institut national des langues et civilisations orientale. Après un service au Consulat Général de France en Arabie saoudite et au Ministère des affaires étrangères en qualité de rédacteur pour la zone Arabie saoudite/Yémen, j’ai intégré l'École Nationale des Douanes de Tourcoing (ENDT).

Mon poste précédent comme agent en charge de la coopération internationale en matière de lutte contre les trafics illicites au sein du Bureau de coordination et de relations extérieures de la douane m’a amené à travailler avec le réseau des attachés douaniers, EUROPOL et INTERPOL et l'OLAF.

En tant que coordinateur de la présidence du réseau européen de coopération douanière maritime MARINFO Sud au sein de la division du contrôle de la contrebande, j’ai pu organiser et animer des conférences d’experts à travers toute l’Europe et coordonner des opérations  maritimes d’envergure. J’assure depuis mars 2019 les fonctions d’attaché douanier régional pour le Moyen-orient. Je suis actuellement accrédité pour les Emirats arabes unis et l’Egypte. Ma zone d’action s’étend à toute la région et s’ajuste en fonction des besoins de mon administration.

Quelles sont les missions de l’attaché douanier à Dubaï?

J’ai pour mission de coopérer avec les autorités locales en matière douanière tant au niveau opérationnel que technique. Je dispense également des conseils de premier niveau, analyses douanières, expertise sur les opérations d’import/ export des entreprises françaises.

Je suis également amené à débloquer de situations douanières complexes. À cette fin, mon service opère une stratégie d’influence auprès des autorités locales afin de trouver le bon interlocuteur en cas de besoin des opérateurs français aux émirats.

Enfin, le poste a également vocation à développer des projets de coopération et de partenariats avec les différentes entités locales.

Quelles actions realisez-vous en faveur des entreprises en matière de propriété intellectuelle?

Je travaille main dans la main avec la conseillère régionale INPI sur les sujets de protection de la propriété intellectuelle des marques françaises aux Émirats arabes unis et la lutte contre la prolifération de contrefaçons. Nous agissons de concert comme « facilitateurs » auprès des différentes instances gouvernementales qui constituent le dispositif de protection de la propriété intellectuelle aux Émirats telles que, entre autres, la douane, la police et le département de développement économique. A titre d’exemple, nous avons organisé à de multiples reprises des rencontres avec les différents acteurs de la protection de la propriété intellectuelle/industrielle avec des délégations de grands groupes français. Notre action d’influence permet de faciliter des actions de formations dispensées par les titulaires de droit au profit de douanier locaux. Nous n’oublions pas les primo exportateurs qui se tournent généralement vers nous afin de se renseigner sur la législation locale et souhaitent protéger leurs marques efficacement et connaître la conduite à tenir en cas de litige.

Articles sur le même thème

Evénements sur le même thème

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin

Fermer

L'Espace Privé du FBC est lancé !